Classes de protection anticoupures et portée de celles-ci

Pour garantir une protection maximale contre les risques de blessures, vous devez utiliser des produits conformes aux normes CE quand vous travaillez avec une tronçonneuse. Ceux-ci sont certifiés et marqués en conséquence. Le marquage CE garantit la conformité aux exigences fondamentales en matière de santé et de sécurité de la Directive 2016/425 de l’Union européenne.

Protection EN 381 relative aux tronçonneuses manuelles

La norme européenne EN381 définit les vêtements de protection destinés aux utilisateurs de tronçonneuses. Cette norme est divisée en différentes sections (ou modèles). Chaque section concerne une partie spécifique du corps :

EN 381-5 — Exigences pour la protection des jambes

EN 381-11 —  Exigences pour la partie supérieure du corps

EN 381-7 — Exigences pour les gants de protection destinés aux utilisateurs de tronçonneuses

EN 381-9 — Exigences pour les chaussures de protection destinées aux utilisateurs de tronçonneuses

Les normes sont divisées en 5 classes qui correspondent à la vitesse de la chaine.

>> Classe 0 = vitesse de la chaine : 16 m/s
>> Classe 1 = vitesse de la chaine : 20 m/s
>> Classe 2 = vitesse de la chaine : 24 m/s
>> Classe 3 = vitesse de la chaine : 28 m/s
>> Classe 4 = vitesse de la chaine : 32 m/s
Les classes ne sont pas toutes fixées en fonction des normes d’essais pertinentes.
Les pictogrammes sont attachés aux vêtements de protection, ce qui permet d’identifier la classe de protection du produit. Plus la valeur est élevée, plus la protection est élevée.

EN 381-5: Protection des jambes

EN 381-7: Gants de protection

Cette section spécifie les exigences concernant la protection des jambes et définit trois types (ou modèles)  de protection des jambes en fonction du type de protection :

Modèle (Type) A

Les vêtements de protection conçus pour les utilisateurs de tronçonneuses de type A sont principalement destinés à une utilisation en forêt par des bucherons professionnels ayant été formés en conséquence. Le modèle de type A (ou protection avant) couvre chaque jambe partiellement (180 °) avec une épaisseur supplémentaire de 5 cm sur la partie interne de la jambe droite et de 5 cm sur la partie externe de la jambe gauche. L’élément de protection commence à 5 cm maximum du bord inférieur de la jambe du pantalon et se termine à 20 cm au-dessus de l’entrejambe. Pour les types A et B, la protection doit être fixée de manière permanente aux bords du rembourrage de protection. La fixation de la protection doit résister à une force d’au moins 200 N. La classe 0 (16 m/sec) ne peut pas être appliquée à la norme EN 381-5.

Modèle (Type) B

Le type B est identique au type A, mais possède 5 cm de protection supplémentaire dans la partie interne de la jambe gauche. Pour les types A et B, la protection doit être fixée de manière permanente aux bords du rembourrage de protection. La fixation de la protection doit résister à une force d’au moins 200 N. La classe 0 (16 m/sec) ne peut pas être appliquée à la norme EN 381-5.

Modèle (Type) C

Les vêtements de protection pour les utilisateurs de tronçonneuses de type C sont principalement destinés aux utilisateurs qui ne travaillent pas régulièrement avec des tronçonneuses ou qui se trouvent dans une situation exceptionnelle. L’élément de protection des vêtements de type C couvre toute la circonférence des jambes (360 °). La protection commence à 5 cm maximum du bas de la jambe du pantalon et se termine à l’avant à 20 cm minimum au-dessus de l'entrejambe et à l’arrière à 50 cm minimum au-dessous de la ceinture.
Cette section spécifie les exigences pour les  gants de protection destinés aux utilisateurs de tronçonneuses. Elle décrit 2 modèles : Modèle A et modèle B.

Modèle (Design) A

La norme EN 381-7 concernant le modèle (Design) A pour les gants établit la surface de protection pour le dos de la main. La surface de protection doit être d’au moins 110 mm de large et de 120 mm de long (au point le plus long, sans les doigts).

Modèle (Design) B

La norme EN 381-7 concernant le Design B pour les gants établit la surface de protection du dos de la main et de 4 doigts. La surface de protection doit être d’au moins 110 mm de large et 190 mm de long (de la base au point le plus long). Lors de l’achat de gants de protection anticoupures, assurez-vous que vous avez besoin de protection pour les deux mains (gauche et droite), étant donné que, bien souvent, seul le gant gauche est doté de protection, ce qui est suffisant pour une utilisation courante.

EN 381-11: Protection pour la partie supérieure du corps

EN 381-9: Chaussures de protection

Standard

En ce qui concerne la protection anticoupures de la partie supérieure du corps telle que les vestes de protection, la norme de contrôle EN 381-11 définit la classe de protection pour les utilisateurs de tronçonneuses. Contrairement aux pantalons de protection pour tronçonneuses, qui comprennent 3 modèles différents, il n’existe qu’un seul modèle de vestes pour utilisateurs de tronçonneuse conforme à la norme. Pour l’avant et l’arrière de la veste, la norme spécifie un nombre minimum de zones de protection pour les épaules, les manches et la poitrine. Sur la partie avant des manches, l’élément de protection doit couvrir au moins 80 % du total de la surface, et la surface de la manche non protégée ne doit pas être de plus de 70 mm (mesuré à partir de l'ourlet de la manche).

Protection standard + protection de l’abdomen


Vestes de protection destinées aux utilisateurs de tronçonneuses selon la norme EN 381-11 + protection supplémentaire à l’avant. Vous avez besoin d’une veste avec ce type de protection, par exemple, si vous utilisez des plateformes de service (plateformes de levage) ou pour utiliser une tronçonneuse dans des conditions de travail dangereuses. La conception est fondamentalement la même que la veste standard, mais celles-ci sont dotées de protections supplémentaires dans la zone abdominale.
Les chaussures de protection sont spécialement adaptées pour être utilisées comme chaussures de sécurité et sont certifiées selon la norme EN ISO 20345. Étant donné que les chaussures de sécurité ont un renfort en acier au niveau des orteils, il peut y avoir un espace libre, mais il ne doit jamais être de plus de 14 mm de large à partir de l’extrémité avant de la chaussure. La hauteur minimale est de 200 mm et la distance jusqu’au bas de la chaussure ne doit pas dépasser 25 mm.